Lima

Après un peu plus de 4h de trajet en bus depuis Ica, nous sommes arrivés à Lima et avons rejoint notre hôtel, situé dans le centre historique, en taxi. 

Nous avons parcouru les alentours de la place d’armes à la tombée de la nuit : le palais du gouvernement, les églises de l’époque coloniale. 

18 novembre. Ce matin, nous avons pris un taxi jusqu’au quartier de Miraflores, à environ 8km du centre. 

Nous avons d’abord visité Huaca Pucllana, un site rituel construit sur plusieurs étages formant une pyramide, à l’époque de la civilisation Lima (encore une ville qui a pris le nom d’une des nombreuses civilisations pré Incas), entre 100 et 650 de notre ère. La pyramide est faite de briques en adobe (terre cuite) placées verticalement, ce qui rend la construction résistante aux séismes, fréquents ici. C’était une société matriarchale, où les femmes, symbole de fertilité, pouvait être prêtresses mais où elles étaient aussi sacrifiées aux dieux. Les Limas vénéraient la mer, qui leur apportait ses ressources, mais aussi la lune. Les peintures sur les poteries en témoignent. Le culte du soleil était absent ici, et pour cause, Lima est dans la brume et les nuages presque toute l’année, même s’il ne pleut jamais. Le site a été occupé par des civilisations postérieures, principalement pour y enterrer leurs morts, des personnes importantes. Des sépultures et momies ont été récemment découvertes sur le site qui fait toujours l’objet de fouilles archéologiques. 

Nous avons ensuite marché jusqu’au marché de Surquillo où nous avons pris des jus de fruits frais et des gâteaux. 

Nous avons acheté une nouvelle valise pour Paulin vu que son sac de voyage est tout défoncé ! 

Puis nous avons repris un taxi jusqu’au parc de l’amour, qui ressemble au parc Guell de Barcelone avec ses bancs en mosaïque, sauf que là, on est face au Pacifique et c’est l’amour qui s’exprime, avec des citations de poètes et une grande sculpture du baiser d’un artiste péruvien, Victor Delfin. La statue mesure 12m sur 3m de haut. Le parc a été inauguré le 14 février 1993.

 

Nous avons longé l’océan, traversé les nombreux parcs qui le bordent, leurs aires de jeux et leurs statues. C’est très vert et fleuri grâce aux efforts de la municipalité : vu qu’il ne pleut jamais, il faut arroser sans cesse. 

Puis nous avons pris un autre taxi pour aller à Barranco, le quartier bohème de Lima, quartier des artistes qui s’exposent sur les murs ou dans la rue.

Une belle sirène tout en carton recyclé :

Au retour en taxi, nous sommes passés devant le palais de justice ! 

Nous n’avons fait qu’un passage éclair à Lima mais les 3 quartiers de la ville que nous avons visité sont vraiment très agréables. 

Demain, on prend l’avion pour l’Equateur! 

Publicités

2 réflexions sur “Lima

  1. Barbara et Benoît dit :

    Magnifique bord d’océan entre Paracas et Lima et très intéressant Ica et Nazca.
    Les lignes de Nazca sont peut-être les lignes de la main ou « tatouages » de la mère nature…
    Félicitations aux péruviens pour la coupe du monde.
    Gros bisous à vous cinq.
    Tata et Tonton

    J'aime

Ecrivez-nous, on adore vos commentaires :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s