Sulawesi

27 août. Après un retour en bateau de l’île Nusa Lembongan à Bali (plage de Sanur), un déjeuner au resto à Sanur (warung 55) où l’on a bien mangé, une petite coupe chez le coiffeur pour Paulin le BG, nous sommes repassés chez notre loueur de voiture récupérer une valise et il nous a fait conduire à l’aéroport de Denpasar.

Nous devions décoller de Denpasar pour Sulawesi à 18h40 mais nous avons décollé avec 2h30 de retard ! Nous avons eu le temps d’observer les avions atterrir au dessus de la mer toutes les 2 ou 3 mn, jusqu’au coucher du soleil…

Arrivés à Makassar (ou Ujung Pandang), après avoir récupéré nos bagages, vers 23h, notre chauffeur nous attendait et nous a déposés à l’hôtel (tout pourri) pour une petite nuit. Quand je dis pourri, c’était vraiment dégueu !! Une blatte morte décorait le tapis de la salle de bain dont le sol et la baignoire étaient noirs. En se couchant, Olivier a découvert en soulevant son oreiller des tâches noires ressemblant à des crottes d’oiseau. Il a demandé au service d’étage de changer les draps, ce qui a demandé un peu de temps. 

28 août. Ce matin, nous sommes partis de makassar vers 9h et nous avons roulé toute la journée ! 

Nous avons fait une courte pause dans un joli village, Rammang Rammang, où nous avons pris un bateau pour se rendre au village, entre rizières et montagnes. 

Le riz a été récolté récemment, c’était la seconde et dernière récolte de l’année. Ici, pas de rizières en terrasses alimentées par des rivières qui permettent de cultiver le riz toute l’année comme à Bali. Les paysans doivent attendre la saison des pluies pour planter de nouvelles pousses. La mousson dure de novembre à avril, la saison sèche de mai à octobre, ce qui n’exclut pas quelques averses !

Minute culturelle :

Sulawesi (nom indonésien) ou Célèbes (nom européen d’origine portugaise), est une île très vaste de 189.000 km2, en forme de K, au relief et aux routes accidentés. Son nom indonésien signifierait trident de fer en raison de la forme de l’île ou île du fer, en référence aux gisements de fer dans le Sud de l’île, ressource rare en Indonésie.

L’île compte environ 17 millions d’habitants. Sa diversité ethnique, religieuse et linguistique est caractéristique de l’Indonésie. Les Bugis, peuple de la mer, représentent près de la moitié de la population et sont musulmans sunnites. Les peuples des montagnes et du Nord de l’île sont majoritairement chrétiens protestants. Mais la religion pratiquée par les uns et les autres reste empreinte des traditions et croyances animistes. 

À Sulawesi, ont été recensées 64 langues différentes, classées en 4 grands groupes. 

L’île de Sulawesi est vraiment différente de Bali, pas de temples et d’offrandes, pas de cérémonies hindoues. La diversité en Indonésie est aussi architecturale. On compte 33 provinces avec chacune une tradition architecturale particulière. À Sulawesi, les maisons sont principalement construites sur pilotis, ceci afin d’isoler la maison des boues en saison des pluies, de permettre une ventilation permanente. Actuellement, sans doute parce que c’est la saison sèche, le rez de chaussée des maisons, sous les pilotis, est plein de vie. Les gens y étendent le linge, exposent leurs échoppes, suspendent des hamacs, s’asseoient pour discuter, voire même y rangent leur voiture quand ils en ont !

Nous dormons ce soir à Rantepao, à 300km de Makassar (8h de trajet), environ 1000m d’altitude, capitale du Tana Toraja, pays du peuple des montagnes dont le quotidien est rythmé par les rites funéraires, que nous allons découvrir demain. 

Publicités

4 réflexions sur “Sulawesi

  1. papimichel dit :

    Splendide photo en noir et blanc des trois jeunes globe-trotter, même si elle ne met pas en valeur ce qu’il reste de la mèche blonde de Paulin ; merci et bravo pour la richesse du blog, un vrai bonheur quotidien!,

    J'aime

  2. aubeneau dit :

    Heureusement que tu n ‘ as pas trouvé de serpents ! Il faut bien goûter aux plaisirs des hôtels crados. On apprécie tjs photos et commentaire. gros bisous à vous cinq.

    J'aime

  3. Mamie JO dit :

    Cette Ile ressemble un peu au Vietnam où l’on trouve également dans certaines tribus des maisons sur pilotis.
    Les enfants sont très beaux tous les 3 en noir et blanc !
    J’espère qu’à Rantepao l’hôtel est plus clean !!!!
    Gros bisous à vous 5

    J'aime

Ecrivez-nous, on adore vos commentaires :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s