Sydney, suite et fin

31 juillet, journée fraîche et pluvieuse. On n’avait pas vu la pluie depuis notre départ (et même depuis près de 2 mois parce qu’il a fait très beau en France pendant le mois précédant notre départ). Ça ne nous manquait pas mais comme c’est l’hiver ici, c’est normal ! Dimanche, il a fait exceptionnellement beau et chaud, 26°. 

Vu le temps, nous avons passé une bonne partie de la journée au musée, Australian Museum, le plus vieux musée du pays, inauguré en 1827, qui regroupe des thèmes variés : une galerie d’histoire naturelle sur l’évolution des espèces et la biodiversité, une exposition sur les dinosaures, une galerie sur la faune australienne et ses vilaines bebêtes, des expositions sur les peuples du Pacifique et surtout, une galerie consacrée aux aborigènes, notamment les gadigals, l’un des 29 clans aborigènes qui vivaient sur le territoire actuel de Sydney, « Eora country ». 

L’histoire des aborigènes d’Australie, decimés par les blancs, vient tristement faire écho à l’histoire de l’Afrique du Sud. 

Les aborigènes sont les premiers habitants de l’Australie, arrivés sur cette île-continent il y a environ 50000 ans. Les anglais ont colonisé l’Australie à partir de la fin du XVIIIe siècle, apportant leurs maladies, notamment la variole, qui a décimé une bonne partie de la population. Puis au cours du XIXe siècle, les heurts entre les blancs et les indigènes se sont multipliés au fur et à mesure que les colons cherchaient à s’approprier les terres au mépris des intérêt des aborigènes. À partir de 1870, une véritable politique de ségrégation raciale sera imposée, les aborigènes étant déportés et confinés dans des réserves. Pendant le siècle qui suivra, des dizaines de milliers d’enfants seront arrachés à leur famille pour être placés dans des orphelinats au nom de l’assimilation, pour être éduqués à l’européenne, pour que tout aborigène apprenne à vivre comme tout Australien blanc… 

Les aborigènes vont vivre séparés des blancs jusque dans les années 60. Ce n’est qu’à partir de 1967 que la citoyenneté et la garantie d’un salaire minimum seront reconnus aux aborigènes. En 1976, certains territoires seront rendus aux aborigènes et ce n’est qu’en 1992 que la Haute cour australienne accordera la reconnaissance de titres de propriété aux aborigènes. 

Aujourd’hui, les aborigènes souffrent de conditions de vie misérables et du racisme persistant à leur encontre. 

Dans l’après midi, les gars ont battu en retraite pour aller se réchauffer et se reposer à l’hôtel tandis que les filles ont marché jusqu’à Darling Harbour.

1er août : le soleil est revenu ☺

Happy birthday Olivier !!

Nous sommes allés au quartier des Rocks, le plus vieux quartier de la ville, avec ses ruelles, ses escaliers, ses maisons en briques dans le style anglais. 

Nous avons visité le petit musée du quartier qui évoque à nouveau l’histoire des aborigènes.

Circular Quay :

Nous sommes montés sur le pont, Harbour Bridge puis avons parcouru ce quartier qui offre de magnifiques vues sur le pont :

Pour fêter les 44 ans d’Olivier, une petite bière (c’est happy hour, 6$ au lieu de 9 la bière, c’est pas donné mais on en a pris 2 en croyant que la seconde était offerte, comme en happy hour en France, aïe presque 17€ les 4 bières 😉) et ce soir, un petit resto !!

Publicités

10 réflexions sur “Sydney, suite et fin

  1. Claude dit :

    Bon anniversaire, je suppose qu’on est beaucoup à y penser.
    Ici aussi le soleil est revenu après un mois de juillet gris.
    Coralie suit aussi Paulin sur snapchat.
    À bientôt pour la suite.

    J'aime

  2. aubeneau dit :

    Bravo et merci pour cette page très intéressante , très documentée et très bien rédigée sur les aborigènes victimes de la bêtise de l ‘ homme blanc. Bisous à tous et une de plus pour Olivier

    Aimé par 1 personne

  3. Mamie JO dit :

    Belle leçon d’histoires sur les aborigènes ! Vous êtes déjà levés pour une nouvelle destination ! Bisous et comme ici nous sommes encore le 1er août 1 bisou suppl a Olivier

    J'aime

  4. Benoît dit :

    Magnifique ville sur la mer et félicitations aux anciens et nouveaux constructeurs et architectes. Paulin a pu voir l architecture du bel opéra.
    Célestin se régale avec ses baguettes et j espère aussi Paloma.
    Olivier a bien mérité cette petite bière 🍺 après 44 ans d efforts.
    Félicitations à nos 2 guides privés pour ces rubriques et photos.

    J'aime

  5. Marie-Laure campan dit :

    Bonjour Natacha et ses Globe-trotters,
    Un grand merci pour ces belles photos et un sincère coup de chapeau pour la qualité de tes textes. Avec la fatigue et l’intendance, tu arrives à rédiger des commentaires instructifs d’une rare qualité, Bravo !
    Les Saintais sont éparpillés en cette période estivale…mais je transmets ton bonjour,
    Bise Marie-Laure

    J'aime

  6. Annie Coléou dit :

    Coucou les onppc, merci pour toutes ces informations extrêmement détaillées et intéressantes, c’est un vrai plaisir de vous lire et de savoir où vous en êtes. De gros bisous +1 à Olivier. À bientôt, Annie

    J'aime

Ecrivez-nous, on adore vos commentaires :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s